UFC QUE CHOISIR-HAUTE-LOIRE

Actualité

Achat au Salon de l’Habitat de Clermont Ferrand

Monsieur M. se rend à la foire du Salon de l’Habitat à Clermont Ferrand le 15/03/2015. Il est sollicité par un commercial du stand d’une société qui vend des pompes à chaleur comme mode de chauffage. Séduit par le discours écologique et environnemental du commercial, Monsieur M. se voit proposer une installation de pompe à chaleur HITACHI. Il est alors établi un bon de commande signé et un acompte de 2000€ est versé le jour même.

Dés le 17/03/2015, Monsieur M. se rend compte de son engagement en relisant ses documents et adresse un mail à la société pour annuler cette commande. Vu le prix élevé du projet, Monsieur M. ne peut pas financièrement faire face à cette dépense de plusieurs milliers d’euros (Montant total de 18 270 euros)

A la relecture du bon de commande, il s’aperçoit qu’une telle installation de PAC n’est pas adaptée au climat de leur lieu d’habitation. Cette affirmation est confirmée par l’organisme Info Energie.

Désespéré, Monsieur M. sollicite l’UFC QUE CHOISIR 43 en dernier recours afin de tenter de récupérer son acompte.

En effet, Monsieur M. estime avoir été victime d’un abus de faiblesse au vu de l’argumentation développée par le commercial pour recueillir son consentement. Le commercial a profité de la faiblesse psychique du couple, de leur ignorance et de leur crédulité pour leur faire souscrire un bon de commande de PAC ( pompe à chaleur) manifestement inadapté à leurs besoins.

Dans un premier temps, notre AL conseille à Monsieur M. d’adresser sa demande par courrier recommandé à la société.

Face au silence de la société, l’UFC QUE CHOISIR adresse alors un autre courrier à la société pour réclamer l’annulation du bon de commande et la restitution de l’acompte de 2000€.

Parallèlement, l’UFC QUE CHOISIR signale les agissements de cette société auprès des services de la répression des fraudes.

Un mois plus tard, la société procède au remboursement par chèque et nous adresse la confirmation de l’annulation de cette commande.

La mésaventure de Monsieur M. est l’occasion de rappeler à chacun qu’un client ne dispose pas de délai de rétractation pour les achats sur foire et que la signature d’un bon de commande l’engage fermement. 

 

UFC Que Choisir 43