UFC QUE CHOISIR-HAUTE-LOIRE

Assurances - Banques - Organismes de crédits.

LE CHEQUE RESTE VALABLE 1 AN et 8 JOURS

Le 28 septembre 2016, l’assemblée  a rétabli, contre l’avis du gouvernement, la durée de validité d’un chèque à douze mois et 8 jours alors que le projet de loi Sapin 2 prévoyait de la réduire à six mois à partir de juillet 2017.
Par cette réduction à six mois, le ministère des finances  voulait encourager  « l’utilisation de moyens de paiement alternatifs aux chèques, rapides, sécurisés et accessibles (cartes, virements, prélèvements) et diminuer l’incertitude liée au délai d’encaissement du chèque. Mais cette idée n’a pas eu l’écho souhaité. Cette réduction risquait même de bousculer les habitudes, surtout des personnes âgées.

En effet, les Français sont attachés au chèque, ils sont même les champions en Europe, avec 37 chèques signés par an en moyenne et par personne. Ce qui s’explique aussi peut-être par le fait que le chèque en France est gratuit. Gratuit pour le consommateur et il ne rapporte rien à la banque qui en revanche touchera une commission sur un achat réglé par carte bancaire. A la fin des années 90, les banques ont d’ailleurs essayé d’imposer le chèque payant. Sans résultat !

Les députés, pour conserver cette durée de validité du chèque,  ont fait valoir :

  • le nombre de consommateurs qui continuent à utiliser et notamment les plus modestes.
  • Les consommateurs qui ne font guère confiance aux moyens de paiement électroniques…

Et c’est vrai que le chèque c’est pratique pour payer une grosse somme sans être limité par le plafond de sa carte bancaire mais aussi pour étaler des paiements sur plusieurs mois.

Le chèque, un moyen de paiement, qui a encore de l’avenir, mais à utiliser à bon escient pour éviter les dérapages bancaires.

UFC Que Choisir, G.A