UFC QUE CHOISIR-HAUTE-LOIRE

Autres domaines..., Domaine de consommation, Energie - Environnement., Logement - Copropriété - Immobilier, Services marchands

DÉPANNAGE A DOMICILE : QUELLES PRECAUTIONS ?

Fuite d’eau, clés oubliées à l’intérieur, évacuation eaux usées, … autant de situations ou nous devons réagir souvent en urgence pour trouver un dépanneur.
Certains professionnels indélicats en profitent pour surfacturer leur prestation, faire des interventions pas forcément justifiées.
On peut élargir cette notion de dépannage à l’ensemble des travaux réalisés dans nos habitations : maçonnerie, menuiserie, vitrerie, plomberie, plâtrerie, …
Cet article est un rappel de recommandations que nous allons décliner en sept conseils.

  • Conseil 1 : méfiez vous des publicités/ tracts.
    Nous recevons souvent dans nos boîtes aux lettres des tracts publicitaires avec peu d’informations, l’ajout de signes officiels ( bleu-blanc-rouge par exemple).
    Sans généraliser, ce sont souvent des professionnels assez peu scrupuleux qui ne respectent pas toujours la législation, qui se disent réparateurs universels.
  • Conseil 2 : Constituez vous une liste d’artisans fiables.
    On connaît toujours ( ou vos proches) des professionnels sérieux qui ont une bonne réputation
  • Conseil 3 : Exigez un devis avant tous travaux.
    Pour toute intervention quelque soit son importance, un devis est obligatoire.
  • Conseil 4 : Pour un devis à domicile, le devis doit comporter un certain nombre d’informations.
    Elles sont nombreuses : date, nom et adresse de l’entreprise, nom du client, lieu d’exécution, nature des travaux, décompte précis avec la somme totale et la TVA.
  • Conseil 5 : Le professionnel doit vous remettre un exemplaire papier.
    Il s’agit du contrat signé accompagné du formulaire type de rétractation.
  • Conseil 6 : Si la prestation dépasse 25 €, le professionnel doit vous remettre une facture.
    Cette facture doit comporter un certain nombre d’ informations comparables à celles du devis. 
  • Conseil 7 : Si c’est possible, prenez le temps de la réflexion.
    Même si c’est plus difficile pour des travaux en urgence, essayez de trouver des informations sur l’artisan que vous sollicitez sur Internet ou ailleurs.

Pour des travaux non urgents, il existe toujours le délai de rétractation de 14 jours.

UFC Que Choisir 43 – Henri OLLIER