UFC QUE CHOISIR-HAUTE-LOIRE

Logement - Copropriété - Immobilier, Santé - Médecine - Hygiène.

Incendies domestiques : les gestes à adopter pour les éviter.

Vu sur Dossier Familial

Un incendie domestique se déclenche toutes les deux minutes en France. L’Observatoire de la sécurité des foyers rappelle les précautions à prendre chez soi pour limiter les risques.

C’est un danger encore trop souvent sous-estimé par les Français. Ils sont seulement 17 % à identifier l’incendie comme la principale menace dans leur logement, contre 32 % pour le cambriolage, d’après une étude* OpinionWay réalisée en septembre pour l’Observatoire de la sécurité des foyers. Pire, 9 Français sur 10 considèrent le risque d’incendie comme étant faible voire inexistant dans leur résidence principale.

Pourtant, un incendie domestique se déclare toutes les 2 minutes en France, soit environ 300  000 sur l’année. Ils sont la cause de 200 à 300 décès et d’un millier de blessés par an. Si la plupart surviennent le jour, 70 % des incendies meurtriers ont lieu la nuit. Et ces chiffres restent stables depuis années.

Les causes des feux sont d’abord liées aux installations électriques défectueuses : équipements électriques vétustes ou hors normes, multiprise surchargée, court-circuit sur le tableau électrique, appareil électroménager défectueux, etc. Viennent ensuite les sources de chaleur mal maîtrisées et enfin, les gestes malencontreux comme le fait de jeter à la poubelle un mégot de cigarette. La cuisine est le premier lieu de départ d’un incendie dans une habitation.

Prévenir les incendies avec les détecteurs de fumée.

Mais en adoptant des gestes simples, il est possible de limiter les risques. La première mesure de précaution à prendre est d’installer des détecteurs autonomes avertisseurs de fumée (DAAF). Alors qu’ils sont obligatoires dans chaque logement depuis la loi Morange et Meslot de 2015, plus d’un foyer sur dix n’est toujours pas équipé. Leur présence permet pourtant de diviser par deux le nombre de décès en cas d’incendie. L’idéal est d’équiper les pièces de vie, les chambres et les couloirs qui mènent aux chambres. Il faut faire attention à bien choisir un détecteur de fumée conforme à la norme NF. En moyenne, un détecteur coûte 20 €.

Parmi les autres précautions à prendre, il faut penser à :

  • faire entretenir régulièrement les installations électriques, à gaz et de chauffage par des professionnels ;
  • vérifier les appareils électriques pour qu’ils soient toujours en bon état (pas de cordon abîmé ou d’halogène sans grille de protection) ;
  • faire ramoner les conduits de la cheminée au moins une fois par an ;
  • s’équiper d’un extincteur.

Les réflexes à avoir au quotidien

Au quotidien, il faut veiller à :

  • ne pas laisser les appareils électriques en veille ;
  • ne pas surcharger les prises électriques ;
  • utiliser des multiprises électriques aux normes NF et européennes, de préférence munies d’un interrupteur individuel ;
  • débrancher les appareils électriques et les chargeurs de téléphone qui ne servent pas ;
  • couper le gaz et l’électricité lorsque vous vous absentez de chez vous ;
  • bien éteindre les cigarettes et ne pas fumer au lit ;
  • tenir les allumettes et les briquets hors de la portée des enfants ;
  • ne rien laisser sur le feu ou dans le four sans surveillance ;
  • ne pas laisser de papier, bois, carton près d’un feu ou d’une source de chaleur ;
  • éloigner les produits inflammables des sources de chaleur (radiateur, ampoule, plaques de cuisson…) ;
  • ne pas encombrer les escaliers ;
  • nettoyer les filtres de la hotte de cuisine, du sèche-linge ;
  • laisser toujours les clés de votre porte verrouillée à proximité pour ne pas avoir à les chercher en cas d’incendie.

* Etude OpinionWay réalisée entre le 21 et le 28 septembre 2020 auprès d’un échantillon de 1 525 individus représentatif de la population française âgée de 18 à 75 ans sur les critères de sexe, d’âge, de CSP, de région et de taille d’agglomération.

UFC Que Choisir 43 d’après  Dossier Familial