UFC QUE CHOISIR-HAUTE-LOIRE

Assurances - Banques - Organismes de crédits.

DES LIVRETS PLUS INTÉRESSANTS QUE LE LIVRET A ?

La Banque de France chiffre à 142 milliards d’ euros, le surplus d’épargne des français thésaurisés entre mars 2020 et mars 2021.
Les livrets défiscalisés : Livret A, Livret de Développement Durable et Solidaire ( LDDS) ont toujours la faveur des français mais ils rapportent peu : 0,5 % pour le livret A.  Ils ne couvrent pas l’inflation ( 1, 4%).

Peut-on mieux placer son argents sur d’autres livrets ?
Quelques livrets permettent d’obtenir des solutions alternatives aux livrets bancaires classiques même s’ils sont peu nombreux.Ces livrets sont fiscalisés, il faut donc déduire du taux proposé les prélèvements obligatoires : CSG, CRDS, Impôt sur le revenu,…
Récemment, un recensement réalisé par l’ UFC Que Choisir en cite quatre.

Le Livret Paris Partage :
Proposé par le Crédit municipal de Paris, il est rémunéré en brut à 1 % , soi 0,70 % net de Prélèvement Forfaitaire Unique ( PFU).
On peut y déposer jusqu’à 50 000 € et il a une particularité qui explique le mot « partage » : On peut reverser tout ou partie des intérêts perçus à une association avec le bénéfice de la réduction d’impôt comme tout don à une association.

Le Livret Cashbee :
Ce n’est pas une banque, les fonds sont placés chez Mymoneybank ( filiale Crédit Mutuel).
Le taux brut est de 2 % pendant 3 mois puis de 0,60 %, soit 0,66 % net de PFU. Le montant maximum de placement est de 75 000 €.

Le Livret Distingo :
C’est PSA Banque qui le propose. Le taux brut est de 2 % pendant 2 mois puis de 0,60 %, soit 0,58 % net de PFU. Le montant maximum de placement est de 75 000 €.

Le Livret Mymoneybank :
Comme dit plus haut, Mymoneybank est une filiale du Crédit Mutuel.
Le taux brut est de 2 % pendant 2 mois puis de 0,60 %, soit 0,58 % net de PFU. Le montant maximum de placement est de 75 000 €.

D’autres propositions alléchantes mais dangereuses.
En mars dernier, nous avons traité ce sujet de propositions de taux très élevés.
Sur des sites internet de grands médias même les plus sérieux, on trouve de encarts publicitaires qui vous proposent des offres de placement a des rendements mirobolants.
Les chiffres annoncés pour ces placements qui s’avèrent de pures arnaques vont de 3 à 8 %.
J
e vous redonne ce rappel de l’ Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution ( APCR) :
« Tout placement offrant une rémunération supérieure à celle des produits d’épargne courants doit être un signe d’alerte »

Quels conseils donnés aux épargnants  ?
On peut voir que les quatre propositions dignes de confiance citées plus haut n’amènent pas un gros différentiel entre les livrets classiques à 0,5 % et au maximum 0,70 % pour le Livret Paris Partage.
On peur s’intéresser à ces nouveaux livrets mais après avoir fait le plein des livrets classiques :
22 950 € pour le livret A avec possibilité de 2 livrets dans un couple.
12 000 € pour le LDDS par personne.

UFC Que Choisir de Haute-Loire – Henri OLLIER