UFC QUE CHOISIR-HAUTE-LOIRE

Actualité

UNE NOUVELLE ARNAQUE : FAUX MAILS DE NOTAIRES

Une nouvelle arnaque vient d’apparaître et certains consommateurs en ont fait les frais avec un préjudice qui atteint souvent plusieurs milliers d’euros.
Elle repose sur de faux mails de notaires existants envoyés à leurs clients.

UN MONTAGE SIMPLE TERRIBLEMENT EFFICACE

Les victimes reçoivent un mail de leur notaire pour une opération en cours leur demandant de verser un acompte par virement avec un RIB en pièce jointe.
Ce RIB devrait être celui de Caisse des Dépôts et Consignation ( CDC) mais il s’agit en fait d’un compte à l’étranger.
Dans un témoignage obtenue par notre association nationale, une personne s’est fait dérober 50 000 €.

COMMENT PROCÈDE CES ESCROCS ?

Au départ, ils piratent des adresses de messagerie de notaires. Ils réussissent à détourner de vrais courriels qu’ils modifient avant de les envoyer aux destinataires.
Ils modifient le contenu du mail et remplace le RIB en pièce jointe par un RIB personnel dans un pays étranger.
Avant que le client du notaire se rende compte de l’arnaque, le virement est parti, validé par sa banque et les fonds ont disparu définitivement.

UNE ARNAQUE HEUREUSEMENT LIMITÉE

Elle est très ciblée, les escrocs, à partir du mail intercepté, s’intéressent aux termes employés dans le message : RIB, acompte, virement, vente, … .
Il faut donc que vous ayez une opération en cours avec votre notaire et que sa messagerie ait été piratée pour être une victime potentielle.

COMMENT ÉVITER CETTE ARNAQUE

Si vous devez payer un acompte à votre notaire pour une opération en cours :

      – Vérifiez que le RIB où doit être fait le virement est bien celui de la Caisse des Dépôts et Consignation.

     ‑ Au moindre doute, appelez votre notaire par téléphone.

     – S’il est proche de votre domicile, vous pouvez lui demander de vous remettre le RIB en mains propres.

ELLE PEUT SE DÉVELOPPER

Deux éléments peuvent favoriser son développement :

     – Le code monétaire et financier ( article R.122-5) impose aux notaires que le paiement de sommes supérieures à 3 000 € soient réglées par virement.

     ‑ Avec le contexte sanitaire, l’envoi de documents ( y compris RIB) par mail a été légalisé.

UFC Que Choisir 43 – Henri OLLIER

Même catégorie

L’Act’UFC du 30 juillet

30 juillet 2022

L’Act’UFC du 14 Juillet

14 juillet 2022